Les épaves de Mahdia et l'aventure de l'archéologie subaquatique

Actualités de Tunisie


Savez-vous que le Commandant Jacques Yves Cousteau, le grand marin et explorateur français, qui a dévoilé le mystère de l'univers peuplant le monde sous marin, a entrepris avec son équipe, en 1948, la première campagne en Méditerranée en explorant l'épave romaine de Mahdia.

C'était la première opération d'archéologie subaquatique après la découverte en 1907 par des pécheurs d'éponge, de l'épave d'un navire grec qui a échoué il y'a plus de 2000 ans sur les côtes tunisiennes et les fouilles entreprises entre 1908 et 1913.

Cette opération a été couronnée par la production du film "Méditerranée " primé au festival de Cannes en 1951.

Les aventures de cette opération sont racontées, d'ailleurs, dans les deux livres "Le monde du silence" de Cousteau et "Plongées sans câble" du plongeur sous-marin français Philippe Tailliez.

L'histoire des épaves de la ville de Mahdia, considérée par les archéologues comme un véritable musée sous les eaux, est ressuscitée également dans un film documentaire 26 minutes en 1994, "Le trésor de Mahdia" qui raconte l'histoire des recherches et des 30 ans de fouilles pour exploiter entièrement l'épave, portée à jour en 1993 grâce à une opération menée conjointement entre l'Institut national du patrimoine et le musée de Bonn.

Aujourd'hui, six salles du musée du Bardo à Tunis exposent cette découverte de l'archéologie subaquatique, dans un pavillon baptisé "Trésors de la Méditerranée", inauguré le 31 juillet 2000, par le Président Zine El Abidine Ben Ali.

Le pavillon comporte plus d'une centaine de pièces antiques récupérées sur le navire qui aurait fait naufrage entre 80 et 70 avant J.C et qui transportait à son bord un étonnant chargement de colonnes en marbre et de statues en bronze.



Jacques-Yves Cousteau Mahdia Méditerranée Philippe Tailliez Le monde du silence Plongées sans câble