Malouines, histoire d'un contentieux multiséculaire


Malouines


Par Catherine Gouëset - L'Express


Alors que la tension monte entre l'Argentine et la Grande-Bretagne après le lancement, par Londres, d'une campagne d'exploration pétrolière au large des Malouines, retour sur les grandes dates de l'archipel, situé à moins de 500 km de la côte argentine.

XVIème siècle : l'archipel des Malouines est signalé sur les cartes des explorateurs européens.

1690 : des marins britanniques accostent et nomment les deux principales îles du nom du trésorier de la marine Britannique, le vicomte Falkland. Le nom sera plus tard étendu à l'ensemble de l'archipel.

1764 : le navigateur français Louis-Antoine de Bougainville nomme l'archipel "Malouines" en référence aux marins de Saint-Malo, premiers colons de ces îles.

1765 : les Britanniques s'installent dans l'île de West Falkland, mais ils en sont délogés en 1770 par les Espagnols qui ont acheté la colonie aux Français en 1767.

1820 : l'Argentine, qui a proclamé son indépendance de l'Espagne quatre ans plus tôt, déclare sa souveraineté sur l'archipel.

1831 : le navire américain "Lexington" fait détruire Puerto Soledad après l'arraisonnement de trois navires américains pour un contentieux sur les zones de pêche. les Américains rejettent le droit de Buenos Aires de règlementer les zones de pêche autour des îles malouines.


Tout l'article...



Malouines Argentine Grande-Bretagne Falkland Louis-Antoine de Bougainville Espagne