Quelques naufrages importants (en Fr.)

 

Statistique des naufrages de steamers
(Article paru dans le Moniteur Universel - 1860 )

 


Les lancements de navires sont fréquents, mais à mesure que la flotte universelle devient plus nombreuse, le nombre de sinistres en mer devient plus grand.

Depuis la mémorable perte du "President", en 1841, vingt beaux steamers, la plupart de première classe seront totalement perdus en une période assez court.

Du "President", du "Pacific", du
"City of Glasgow", du "Tempest", on n’a plus entendu parler. "L’Artic", le "San Francisco", et le "Central America" on sombré.

Le
"Canadian", le "Humbolt", le "Franklin", "l’Argo", et le "Hungarian" ont péri sur les côtes de l’Atlantique.

Le
"Yankee Blade", "l’Independence" et le "Northerner"
se sont perdus dans le Pacifique.

Le
"Lyonnais" a péri par collision et "l’Austria" par incendie.

Nous n’avons pas parlé de vingt-trois steamers moins importants qui ont sombré en faisant le commerce avec la Californie.

Les principaux désastres maritimes éprouvés par les steamers britanniques, français, allemands et américains, sont les suivants :

 
President GBR130 noyés1.200.000 US$
ArcticUSA300 noyés1.800.000 US$
PacificUSA240 noyés2.000.000 US$
San FranciscoUSA160 noyés400.000 US$
Central AmericaUSA 387 noyés2.500.000 US$
IndependenceUSA 140 noyés100.000 US$
Yankee BladeUSA 75 noyés280.000 US$
City of GlasgowGBR 420 noyés850.000 US$
Union USA -300.000 US$
HumboltUSA -1.600.000 US$
FranklinUSA -1.900.000 US$
City of Philadelphia GBR -600.000 US$
TempestGBR 150 noyés

300.000 US$

LyonnaisFra160 noyés

280.000 US$

AustriaGER456 noyés850.000 US$
CanadianGBR-400.000 US$
ArgoGBR-100.000 US$
IndianGBR 27 noyés125.000 US$
NorthernerUSA 32 noyés75.000 US$
HungarianGbR120 noyés280.000 US$



Add a comment

You're using an AdBlock like software. Disable it to allow submit.