Divers find 230-year-old champagne in Baltic shipwreck

Photo AFP


From Focus-Fen


Divers have found bottles of champagne some 230 years old on the bottom of the Baltic which a wine expert described Saturday as tasting "fabulous," AFP reports.

Thought to be premium brand Veuve Clicquot, the 30 bottles discovered perfectly preserved at a depth of 55 metres (180 feet) could have been in a consignment sent by France's King Louis XVI to Russian Tsar Peter the Great.

If confirmed, it would be by far the oldest champagne still drinkable in the world, thanks to the ideal conditions of cold and darkness.

"We have contacted (makers) Moet & Chandon and they are 98 percent certain it is Veuve Clicquot," Christian Ekstroem, the head of the diving team, told AFP.

"There is an anchor on the cork and they told me they are the only ones to have used this sign," he added.

The group of seven Swedish divers made their find on July 6 off the Finnish Aaland island, mid-way between Sweden and Finland, near the remains of a sailing vessel.

"Visibility was very bad, hardly a metre," Ekstroem said. "We couldn't find the name of the ship, or the bell, so I brought a bottle up to try to date it."

The hand-made bottle bore no label, while the cork was marked Juclar, from its origin in Andorra. According to records, Veuve Clicquot was first produced in 1772, but the first bottles were laid down for ten years.


Update from BBC World, with an audio interview of the salvagers ! 


Diver Christian Ekstrom described the flavour of the champagne as 'fantastic'



Swissinfo


Des plongeurs explorant une épave en mer Baltique ont découvert plus de 30 bouteilles de ce qui semble être le plus vieux champagne encore buvable au monde. Il s'agirait de Veuve Cliquot des années 1780.

Les plongeurs ont remonté une bouteille en espérant qu'elle leur permettrait de dater l'épave ou de trouver le nom du bateau. Ils l'ont ensuite débouchée pour en goûter le contenu. "C'était fantastique. Il était très doux, avec un arôme de chêne et un autre très prononcé de tabac. Et il y avait de très fines bulles", a décrit l'un d'eux.

"Nous sommes sûrs à 98% qu'il s'agit de Veuve Cliquot, probablement produit entre 1772 (année de création du producteur) et 1785", a-t-il estimé. Selon lui, la cargaison faisait route vers Saint-Pétersbourg, alors capitale de Russie. La bouteille et son contenu ont été envoyés à des experts français.

"Une piste sérieuse est qu'il s'agit d'une livraison du roi Louis XVI au tsar russe Pierre le Grand. Le fabricant a trace d'un envoi qui n'est jamais arrivé à destination", a expliqué Ella Grüssner Cromwell-Morgan, une oenologue d'Aaland qui a goûté le précieux nectar après sa découverte.

Si la date et la provenance sont confirmées, il s'agirait également du plus vieux champagne buvable au monde, un record actuellement détenu par un Perrier-Jouet de 1825 dégusté l'an dernier par des oenologues en Grande-Bretagne.

"La robe est d'un or sombre, ambré. Le nez est très intense, avec beaucoup de tabac, mais aussi des raisins et de fruits blancs, de chêne et d'hydromel. La bouche est vraiment surprenante, très sucrée mais avec tout de même de l'acidité", a décrit Mme Grüssner.

L'experte évalue la valeur de chaque bouteille à environ 500'000 couronnes suédoises (53'000 euros) comme prix de départ pour une mise aux enchères. "Mais s'il s'agit du vin de Louis XVI, cela pourrait dépasser plusieurs millions" assure-t-elle.

sweden Baltic sea Christian Ekstrom wine French Champagnes